Vous êtes ici : Accueil » Saison culturelle 2016-2017 » Théâtre/Humour/Conte...

Théâtre/Humour/Conte...




CHACUN SA PLACE

  Bénédicte, Clara et Laurent sont frère et sœurs et organisent les 65 ans de leurs parents. La salle est presque prête. L'organisation semble bien répartie. Il ne leur reste plus qu'à finaliser le diaporama qu'ils projetteront lors de la fête. Leurs retrouvailles autour de ce projet commun fait remonter à la surface les rivalités fraternelles et les non-dits familiaux. Oscillant entre humour et vérité, ils vont découvrir que l'image qu'ils avaient de leur famille est loin d'être la même pour chacun d'entre eux.
De Véronique Gallo
Mise en scène: Alexis Goslain
Avec Véronique Gallo, Catherine Decrolier, Jean-François Breuer
Mercredi 19 octobre 2016 à 20h00 – Espace culturel Victor Jara - Soignies

ALIVE (Par les gens de bonne compagnie)

Dans les plaines imaginaires de l’Arizona, Black, cowboy désabusé, ne croit plus en la conquête de l’ouest.
Il part à la recherche du sens de sa vie.
Assoiffé de liberté et d’absolu, en quête de réel au cœur de sa propre fiction, il va vivre une aventure palpitante. Vrai cowboy, Black se cherche à l’intérieur d’un monde imaginaire qui le définit.
Sur scène il y aura des bagarres, des frissons, du suspens… mais aussi des musiciens, beaucoup de musique et surtout, de la vie !
Les perruques voltigent, le bluegrass s’épanche, les ombres et les reflets poétisent le réel. Les trois acteurs incarnent tour à tour les multiples protagonistes de cette comédie existentielle.
Distribution:
Avec Emmanuel Dekoninck, Gilles Masson & Benoît Verhaert – Lumière et son Juan Borrego Une coproduction des Gens de bonne compagnie et du Théâtre du Sygne
Mercredi 23 novembre 2016 à 20h00 –
Espace culturel Victor Jara - Soignies

MEDUSES

Street-artiste connu sous le pseudo Bonom, Vincent Glowinski revêt ici ses habits de chorégraphe. Deux danseurs évoluent dans un univers où les mouvements des corps se dessinent sur un écran géant et donnent naissance à d’incroyables visions. À la fois abstrait et physique, ce spectacle révèle une beauté virtuelle paradoxalement très organique ! Depuis 2008, Vincent Glowinski travaille avec l’artiste des médias Jean-François Roversi à un équivalent sur scène de ses fresques de rue. Dans Méduses, les danseurs-dessinateurs marchent dans la semi-obscurité sur une surface sombre. Ils sont peints en blanc et faiblement éclairés par des ultra-violets. Peu à peu une forme apparaît. Dans Méduses, c’est l’impression du corps lui-même qui génère les formes représentées. Parfois, le dessin s’anime, devient le véritable chorégraphe et impose un rythme aux corps des danseurs.
Dans le cadre du festival "Voix du Geste" - Avec le Centre culturel de Braine-le-Comte et la Fabrique de Théâtre
Samedi 18 février 2017 à 20h00 – Espace culturel Victor Jara - Soignies

TRIBLE BUSE - Cie du plat pays

Triple Buse décrit, sur un mode burlesque et humoristique, le quotidien de trois employés d’une usine de livraison de ballons. Dans cet univers de toile bleue et de cartons, l’absurdité et la répétitivité des tâches à effectuer rendent difficiles la communication et l’expression des sentiments.
Triple Buse traite avec humour de sujets universels : notre rapport au travail, la place que nous accordons au rêveur, à l'artiste dans notre société, les sentiments d'amour et d'amitié. Il fait volontiers référence à des courants esthétiques et aux préoccupations qui ont traversé l'histoire de l'art et marqué profondément notre patrimoine culturel universel.
Dans le cadre du festival "Voix du Geste" - Avec le Centre culturel de Braine-le-Comte.
Dimanche 19 février 2017 à 16h00 – Salle Baudouin IV - 7090 Braine-le-Comte

Mr Optimiste - cie biloxi 48

À la mort de ses parents, Alain Berenboom décide de ranger les archives familiales. Vieilles lettres de famille en polonais et en yiddish, formulaires divers, reçus d’administrations disparues. Il redoute ce travail fastidieux, persuadé que son père, un petit pharmacien de quartier, a eu une vie « sans histoires ». Or, au fil des découvertes, se dessine le portrait d’un Don Quichotte original et aventureux.
D'Alain Berenboom - Adaptation de Christine Delmotte.
Mise en scène: Christine Delmotte.
Avec: Daphné D’Heur et Fabrice Rodriguez.
Une création de la Compagnie Biloxi 48, en coproduction avec le Théâtre de la Place des Martyrs
Jeudi 23 février 2017 à 20h00 – Espace culturel Victor Jara - Soignies

LA CATASTROFA - QUAND DIEU FAIT OREILLE DE MARCHAND

Ce spectacle interdisciplinaire allie musique, texte et création vidéo.Le thème premier est celui de la migration, à travers le récit d’un mineur italien venu en Belgique travailler dans les charbonnages. Son histoire exceptionnelle, racontée à la première personne (un récit de vie), et liée à la catastrophe du Bois du Cazier, nous transporte dans les ténèbres de la mémoire, de la peur, de l’exil, mais aussi dans les lumières de l’amour.Le coeur du récit se concentre autour de l’histoire de Giovanni, un jeune berger sicilien devenu mineur en Belgique. Il tombe amoureux de Jeannine (Giannine), une jeune fille de Marcinelle de 17 ans, dont le papa est gendarme. Celui-ci s’oppose à leur union « quoi, il n’y avait pas assez de jeunes belges pour que tu ailles choisir un macaroni ? ». Le destin en décidera autrement, Giovanni explique qu’il a deux coeurs dans la poitrine (réellement): un pour rire et un pour pleurer, et les deux pour aimer « Giannine ».
La musique est portée par le duo Pierre Vaiana (sax soprano) et Salvatore Bonafede (piano). Le texte est de l’auteur italien Paolo Di Stefano, adapté par Marie Vaiana. Ce texte est basé sur un des récits du livre « La Catastròfa » publié en 2011 aux éditions Sellerio. Il est lu par Toni Santocono (homme de lettres et ancien directeur du Centre Culturel de Chapelle lez Herlaimont) qui lui donne le ton juste, dans une langue française savoureuse et teintée d’italien. La création visuelle élaborée par Stéphane Brogniez, est projetée sur un tulle disposé au centre du plateau.
Ce spectacle parle du thème plus actuel que jamais de la migration, en évoquant les parcours de ces familles venues travailler en Belgique juste après la guerre, pour aider notre pays à gagner un autre bataille, celle de l’énergie, à travers les charbonnages. Il parlera des sacrifices liés au départ du pays d’origine, à l’arrivée dans le pays d’accueil, du racisme ordinaire et de la solidarité extraordinaire.
Avec : Pierre Vaiana, sax soprano, Salvatore Bonafede, piano, Toni Santocono, lecteur, Stéphane Brogniez, création vidéo
Adaptation et mise en scène : Marie Vaiana - Musique : Pierre Vaiana & Salvatore Bonafede - Création lumière: Martin DelvalCe projet a bénéficié d’une aide à la création du Conseil Interdisciplinaire des Arts de la Scène.
Mardi 14 mars 2017 à 20h00 – Espace culturel Victor Jara - Soignies

rumeur et petits jours - cie raoul collectif


Le spectateur est ici le public d’une émission radio. Dans une atmosphère enfumée rappelant les années 70, un groupe de chroniqueurs se réunit autour d’un projet commun : dénicher de la beauté. A l’heure de la 347ème émission, ce projet est-il devenu trop désuet au regard du monde qui les entoure ? Il est en tout cas mis à mal d’entrée de jeu par l’annonce d’une décision venue d’en haut… La cohésion et l’idéal du groupe, et à travers à lui le langage et les idées, sont alors mis à rude épreuve. Mais de quoi cette épreuve est-elle le nom ? Restent aux chroniqueurs leur liberté de ton et la mise en mouvement d’une pensée chorale pour espérer déconstruire ce qui les contraint, et y résister coûte que coûte.
Fidèle à sa mise en scène inventive construite à partir du plateau, le Raoul Collectif nous propose un spectacle à la fois fertile et ludique, visuel et libératoire. La pièce s’attaque, en creux, aux dérives de notre société rationnelle et matérialiste. Et cette création d’envoyer une pelletée de grains de sable dans la mécanique du monde contemporain, entre conformisme et pensée dominante.
De et par : Le Raoul Collectif (Romain David, Jérôme de Falloise, David Murgia, Benoît Piret et Jean-Baptiste Szézot)
Assistanat à la mise en scène : Yaël Steinmann
Stagiaire assistante : Rita Belova
Direction technique et création lumières : Philippe Orivel
Costumes : Natacha Belova
Renfort scénographie : Valentin Périlleux
Création et régie son : Julien Courroye
Régie lumières : Philippe Orivel / Isabelle Derr
Chargée de production et de diffusion : Catherine Hance
Production : Raoul Collectif
Coproduction : Théâtre National/Bruxelles, Théâtre de Liège, Théâtre de Namur et Manège.Mons
Avec le soutien de : Fédération Wallonie-Bruxelles CAPT, Zoo théâtre asbl et la Chaufferie Acte1
Avec le Centre culturel de Braine-le-Comte, la Fabrique de Théâtre et le CCRC.
Jeudi 16 mars 2017 à 20h00 – Espace culturel Victor Jara - Soignies

L'ENFANT SAUVAGE

Inspirée par 12 années d’expérience en tant que bénévole dans une institution d’enfants placés par le juge, Céline Delbecq imagine L’enfant sauvage…
L’Enfant Sauvage raconte le parcours d’une petite fille abandonnée, retrouvée un matin sur la place du Jeu de Balle, à Bruxelles. Un homme va s’en approcher et sa vie en sera bouleversée. La pièce est racontée par l’homme qui la trouve. Il nous confie les chemins tortueux de l’administration judiciaire empruntés afin de devenir sa “famille d’accueil d’urgence” mais aussi, et surtout, le lien qui se tisse entre lui et l’enfant.
Une coproduction de la maison de la culture de Tournai
Prix d’écriture théâtrale 2015 de la ville de Guérande / Texte et mise en scène : Céline Delbecq / Acteurs : Thierry Hellin / Création lumière et régie : Clément Papin / Scénographie : Delphine Coërs / Création sonore : Pierre Kisseling / Une production solidaire et collective :  La Compagnie de la Bête Noire, le Centre Culturel Régional de Dinant, la Maison de la Culture de Tournai, Le Rideau de Bruxelles, l’Atelier 210, le Théâtre 140, la Maison culturelle d’Ath, et les centres culturels de Beauraing, Engis, Gembloux, Ottignies, du Brabant Wallon, et Audience/Factory | Avec l’aide du Centre des Ecritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles, et du Théâtre Océan Nord, de La Roseraie, du Marni ainsi que des Centres culturels Jacques Franck, Riches Claires, St Ghislain, et du Festival Paroles d’Hommes | Avec le soutien la Chartreuse – Centre National des écritures du spectacle, Wallonie-Bruxelles Théâtre/ Danse, Bourse du Comité Mixte/Fédération Wallonie-Bruxelles Service de la Promotion des Lettres du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de Wallonie Bruxelles International (dans le cadre des relations bilatérales qui lient la Fédération Wallonie-Bruxelles à la France), et de la Fondation Lippens
Mardi 28 mars 2017 à 20h00 – Espace culturel Victor Jara - Soignies


21 Rue des roses - Carmela Locantore

C’est l’histoire d’une femme qui, enfant, a épié et imité ceux qui prenaient soin d’elle. Que reste-il de tout ce qu’elle a enregistré ? Carmela, avec sa nature généreuse et extravertie, évoque ses parents italiens. Son père dans les mines et sa mère au foyer ont eu beaucoup d’enfants.  Par ses gestes, ses mots, elle fouille, évoque, chante, imite, raconte…
Jeudi 30 mars 2017 20h - Espace culturel Victor Jara - 7060 Soignies

A La frite - Claude Semal

Un rendez-vous gourmand qui ouvre l’appétit (et donne la frite!) avec de vrais morceaux de patates et les trublions Claude Semal et Michel Carcan. Mise en mouvements, en images et en scène assurée par une fée-magicienne de théâtre: Agnès Limbos.
Un spectacle bien de chez nous à l’humeur joyeuse et irrévérencieuse au sujet irrésistiblement croustillant! Venez tôt pour déguster un p’tit cornet avant le spectacle !
(Une coproduction du Théâtre du Chien écrasé et du Théâtre Le Public)
Mardi 18 avril 2017 20h - Espace culturel Victor Jara - 7060 Soignies

Rhinoceros

Rhinocéros a l’esprit d’innovation, de provocation des premières pièces d’Ionesco. Elle mélange les genres et les tons, le comique et le tragique. Bérenger découvre la complaisance de son entourage face à une étrange épidémie qui transforme les hommes en rhinocéros. Une pièce contre les hystéries collectives et les épidémies qui se cachent sous le couvert de la raison et des idées. ( Cie Biloxi 48)
Jeudi 4 mai 2017 20h - Espace culturel Victor Jara - 7060 Soignies